Soigner l’allergie au pollen par l’homéopathie

La saison des pollens approche, alors pourquoi ne pas tenter une solution homéopathique pour lutter contre les symptômes allergiques ? Chaque année, on estime que 20 à 25% de la population française souffrirait d’une maladie allergique*, les allergies respiratoires étant les plus courantes.

Avant de vous parler de l’homéopathie comme traitement de prévention, revenons sur ce qu’est une allergie. Une allergie est un « bug » du système immunitaire qui va réagir de façon démesurée face à une substance étrangère, l’allergène, qui est normalement tolérée par l’organisme. L’allergie au pollen est, elle, provoquée par les plantes dont le pollen est transporté par le vent (telles que les graminées, le bouleau...). Les grains de pollens peuvent se répandre facilement sur des kilomètres et provoquent ce que l’on appelle le rhume des foins. Les symptômes les plus courants observés chez les personnes allergiques sont des démangeaisons, un nez qui coule ou un nez bouché, des éternuements, des yeux rouges qui piquent ou encore des crises d’asthmes.

L’homéopathie offre plusieurs solutions pour prévenir ou diminuer les symptômes liés aux allergies qui ont l’avantage d’être sans effets secondaires ni contre-indications. Plusieurs options sont possibles. Pour une efficacité maximale, il est recommandé de commencer le traitement deux mois avant le début de la saison des pollens et de continuer jusqu’à ce qu’elle se termine.

Dans cet article nous vous présentons quelques conseils et de plus amples informations sur :

  • La prévention de l’allergie au pollen par l’homéopathie
  • Le traitement et la prévention de l’allergie au pollen lors de la grossesse grâce à l’homéopathie

Prévenir l’allergie au Pollen par l’homéopathie

Les allergies au pollen peuvent être un véritable fléau pour certains. En effet, nombreux sont ceux dont les symptômes sont tellement dérangeants que des tâches en extérieur telles qu’une randonnée en forêt, aller faire ses courses ou se reposer dans son jardin, peuvent devenir un véritable enfer.

La prévention de l’allergie au pollen par l’homéopathie peut être envisagée et a l’avantage d’être une option naturelle. Une bonne solution consiste à coupler les granules à un médicament antihistaminique classique pour en augmenter l’efficacité et diminuer les doses. Parmi les traitements recommandés par les médecins homéopathes, on retrouve celui-ci : Pollens 30 CH (5 granules le soir) et Poumon histamine 7CH (5 granules le matin) deux mois avant le début de la saison pollinique et jusqu’à la fin. D’autres traitements homéo sont aussi recommandés tels que :

  • Allium cepa 9 – nez qui coule et éternuements
  • Naphtalinum 7 CH – écoulement nasal abondant
  • Nux vomica 9 CH – nez bouché la nuit et éternuements le matin
  • Euphrasia 7 CH – yeux très irrités
  • Sabadilla 5 CH – obstruction des narines et démangeaisons du voile du palais*

La désensibilisation au pollen par l’homéopathie est possible grâce à aux traitements ci-dessus. Attention cependant, il est essentiel de consulter votre médecin si :

  • une toux ou des difficultés respiratoires apparaissent
  • le traitement n’apporte pas de soulagement après quelques jours
  • les symptômes ne vous permettent pas d’effectuer vos tâches quotidiennes.

Homéopathie et Grossesse : Allergie au Pollen

Les allergies au pollen touchent toute la population, y compris les femmes enceintes. Malheureusement, contrairement aux idées reçues, les allergies au pollen ne disparaissent pas miraculeusement lors de la grossesse. Ils peuvent même s’empirer ou au contraire s’améliorer, voire apparaître subitement. Les symptômes sont les mêmes que ceux que l’on peut rencontrer chez tout autre personne tels que des éternuements, des éruptions cutanées, ou des démangeaisons des yeux, de la peau ou de la bouche, entre autres.

Quand on est enceinte, les médicaments habituellement recommandés tels que les antihistaminiques ne peuvent pas toujours être prescrits, au risque de créer des problèmes pendant la grossesse. De même pour la désensibilisation, il est conseillé de l’entamer après la grossesse, bien qu’il soit possible de continuer un traitement déjà entamé avant la grossesse, s’il est bien supporté. Pendant la grossesse, il est donc souvent difficile de trouver un traitement sans danger et efficace. L’homéopathie pour soulager une allergie au pollen en étant enceinte est un moyen naturel. Il faut cependant se méfier des traitements standardisés et se tourner vers un médecin homéopathe compétent pour trouver le traitement adapté. Il est toutefois important de noter que le traitement homéopathique ne doit pas se faire au détriment du suivi classique, en particulier en cas d’asthme. Dans tous les cas, référez-vous au moindre doute à votre médecin traitant ou gynécologue qui saura vous aiguiller vers le traitement qui vous conviendra le mieux.

En bonus, voici quelques conseils :

  • évitez de sortir pendant les heures les plus chaudes
  • portez des lunettes
  • rincez vos cheveux tous les jours
  • ne faites pas sécher votre linge en extérieur
  • gardez le gazon court et évitez de tondre vous-même
  • fermez vos fenêtres en voiture

Couplés à un complément homéopathique, vous êtes maintenant parés à affronter la saison des foins dans les meilleures conditions !



Sources :

*https://www.topsante.com
https://www.notretemps.com
https://www.bienetre-et-sante.fr
https://pharmacieetnature.com
https://www.doctissimo.fr
https://www.doctissimo.fr/html
https://naturellemaman.com
https://www.journaldesfemmes.fr
https://www.neufmois.fr
*https://www.direct-assurance.fr
*https://www.pourquoidocteur.fr

 


Découvrez si il y a des pollens autour de vous grâce à nos prévisions polliniques Kleenex®

 

EmptyView

En savoir plus sur le pollen ?

Les allergies aux pollens surviennent la plupart du temps avec l'arrivée du printemps. La pollinisation peut être plus ou moins précoce selon les régions.

Les symptômes de l'allergie au pollen touchent essentiellement les voies respiratoires (nez, gorge, bronches) et les yeux : éternuements, sensation de nez bouché, écoulement nasal, sinus encombrés, perte d'odorat et de goût, picotements, démangeaisons, rougeurs aux yeux et larmoiements.

- Les graminées (avril à juillet)
- Le bouleau (avril, surtout au nord de la France)
- Le cyprès (février à avril)
- L'ambroisie à feuilles d'armoise (août, septembre)

L'allergie aux pollens d'ambroisie
Le pic pollinique a lieu au cours du mois de septembre et provoque des rhinites, des conjonctivites, une trachéite et éventuellement de l'asthme.

Kleenex® Allergy Comfort est une nouvelle gamme de produits spécifiquement conçue pour apporter un soulagement notamment au niveau du nez qui coule et des yeux larmoyants qui sont des symptômes généralement associés aux allergies. Les mouchoirs Kleenex® Allergy Comfort™ sont testés dermatologiquement, sans parfum, encre ni colorant ajoutés et testés ophtalmologiquement pour une utilisation autour des yeux. Ils sont extrêmement doux et ultra-absorbants. Ils sont hypoallergéniques et sont développées avec une technologie brevetée qui réduit les peluches et la poussière.

Kleenex® Allergy Comfort™ est une nouvelle gamme de produits spécialement conçue pour soulager le nez qui coule et les yeux larmoyants dont souffrent généralement les personnes allergiques.   Cependant, le produit n’est pas un dispositif médical et n’a pas d’effet médical, ce qui signifie qu’il n’a pas d’action active contre les symptômes de l’allergie.